Quel séjour de vacances choisir pour votre enfant ?

Votre enfant souhaite partir en colonies de vacances, mais à quel âge commencer ? Quel séjour choisir pour sa première expérience ? 

En fonction du type de séjour envisagé, le départ en « colo » est possible dès 4 ans. Charlotte Maczenko, responsable adjointe des séjours N’JOY, nous présente les différentes possibilités.

quel séjour pour mon enfant ?

Séjour court, colonie de vacances : à chaque âge son type de séjour

Charlotte Maczenko : « Dès 4 ans, un enfant est en âge de partir pour un séjour court, c’est à dire 1 à 3 nuits, voir 5 pour les plus téméraires. Ce type de séjour est idéal pour un premier départ puisqu’il permet aux tout-petits de s’acclimater progressivement. A 6 ans, on peut envisager un 

séjour un peu plus long d’environ 5 jours mais ce n’est véritablement qu’au-delà de cet âge qu’on peut envoyer ses enfants en « séjour de vacances » de quinze jours-trois semaines. Quoi qu’il en soit, la règle d’or en la matière est d’y aller progressivement aussi bien pour les enfants que pour les parents ».

Des séjours au profit des petits et des grands

Charlotte précise « L’intérêt majeur de ce type de ce séjour pour les plus jeunes est de développer leur autonomie, ce dont ils ne sont pas peu fiers : ils ont enfin l’âge de partir seuls comme des grands ! C’est très valorisant pour les enfants. Cela permet aussi progressivement de se détacher des parents, et aux parents de se détacher de leurs enfants, ce qui n’est pas toujours évident.

Pour les plus grands, notamment les adolescents, je conseille un séjour itinérant voir même à l’étranger. Il n’y a rien de plus enrichissant pour eux puisqu’on les extrait de leur quotidien, des habitudes de leur âge. Ils reviennent avec de nouvelles notions, de nouvelles connaissances qui les poussent à être forts de proposition pour des activités en famille dès leur retour ».

Découvrez nos séjours thématiques

Ne pas forcer les choses s’ils refusent de partir

« Il ne faut surtout pas forcer un enfant à partir, l’envie doit venir de lui quoi qu’il arrive. En cas de refus de sa part, il ne faut pas rester sur un constat d’échec mais tout faire pour comprendre les raisons de ce refus. Une fois ces raisons ciblées, les parents pourront mieux préparer les choses avec lui pour une prochaine tentative, une ou deux nuits chez un copain ou chez ses grands-parents par exemple ».

Cet été votre enfant part en séjour court avec N’JOY ? Découvrez notre article sur la sécurisation sanitaire des séjours courts face au covid-19 pour en savoir plus.

quel séjour pour mon enfant
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Suivez-nous :

Nos derniers articles :